Que recherchez-vous ?

Aide-soignant : formation initiale ou continue

Dernière mise à jour :

Date de publication

21/04/2020

Visuel

Accroche

Le diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer le métier. La formation au métier d’aide-soignant est actuellement accessible dès 17 ans, sans limite d’âge et sans condition de diplôme.

Corps de texte

Contenu du bloc éditorial

Qu'est-ce que le métier d’aide-soignant ?

Les aides-soignants assurent l’aide à la personne pour améliorer leur état de santé après une intervention, lors d’une hospitalisation, grâce à des soins techniques, relationnels, éducatifs et préventifs. Ils assurent des soins d’hygiène et de confort, observent et transmettent tout changement de l’état du patient. Leur rôle s'inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. Ils accompagnent la personne dans les activités de la vie quotidienne et contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Le métier offre des perspectives intéressantes de par la diversité des lieux d’exercice et les possibilités d’évolution de carrière. Ces professionnels peuvent exercer dans les établissements de santé, les établissements pour personnes âgées ou à domicile, et auprès de différents publics (adultes, enfants…). Ils sont intégrés au sein d’une équipe pluri professionnelle (auxiliaire de vie, infirmier, médecin, animateur, psychologue…).

Comment devenir aide-soignant ?

Le diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier. La formation est ouverte dès 17 ans, sans limite d’âge et sans condition de diplôme.

Les nouvelles modalités de sélection sont précisées par l’arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture.
Les inscriptions à la sélection en formation aide-soignant.e sont ouvertes jusqu'au 30 mai 2020. L’inscription est gratuite, les frais d’inscription étant pris en charge par la Région Centre-Val de Loire.

Les dossiers d’inscription sont disponibles sur le site Internet de chaque institut de formation d’aide-soignant (IFAS) de la région Centre-Val de Loire (voir liste des IFAS en Centre-Val de Loire en bas de page).

Compte tenu du contexte de crise sanitaire et de confinement actuel, la sélection sera réalisée cette année uniquement sur dossier, sans entretien oral.

La formation peut être suivie dans le cadre d’un contrat d’apprentissage (alternance).
Le DEAS peut également être obtenu par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
En région Centre - Val de Loire, 16 instituts de formation sont autorisés à dispenser la formation d’aide-soignant (IFAS). Vous trouverez la liste et les coordonnées de ces instituts de formation ci-dessous.

Actuellement, la formation au diplôme d’Etat s’étend sur une période de 41 semaines (10 mois) comportant 1435 heures qui se répartissent en 17 semaines d’enseignement en institut et 24 semaines de stages. 8 modules théoriques correspondant à une compétence à acquérir sont à valider.

La mise en œuvre d’un nouveau référentiel de formation, annoncé en février pour la rentrée de septembre 2020, a été reportée à la rentrée 2021, compte tenu du contexte de crise sanitaire. 

À l’issue de la formation, sous réserve d’avoir validé l’ensemble des modules et des évaluations en stage, l’étudiant se voit délivrer le Diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS).

" Je suis venue au métier d’aide-soignante après une reconversion, avant je travaillais dans le commerce. Pour moi, c’est du partage, une écoute attentive, répondre au mieux aux besoins des résidents. C’est un travail qui me plaît, il y a un esprit d’équipe, on travaille en pluridisciplinarité, on fait tout pour qu’ils se sentent chez eux ici. C’est vraiment un métier qui me plaît ! "

Maud, aide-soignante depuis 4 ans

Les aides financières

La formation peut être prise en charge par le Conseil régional pour les jeunes qui sortent du système scolaire, pour les demandeurs d’emploi, indemnisés ou non, ainsi que pour les CDD-CDI 24H.
La Région Centre-Val de Loire peut également accorder une bourse d’étude aux personnes en formation dès lors qu’elles ne bénéficient pas d’une indemnisation pour perte d’emploi ou toute indemnisation versée à ce titre (pour les modalités et conditions, se renseigner auprès du Conseil régional).

Pour en savoir plus, consultez le site du Conseil régional (cliquez ici)

Pour les personnes salariées, un accompagnement financier est possible dans le cadre de la formation continue (promotion promotionnelle, compte personnel de formation).

La formation continue et les évolutions de carrière

L'aide-soignant peut, grâce à la formation continue, se spécialiser dans certaines activités : assistant de soins en gérontologie, agent de stérilisation, tuteur aide-soignant, …

Les perspectives de carrière seront améliorées en 2020 (mis en place un grade de débouché en catégorie B en fin de carrière et d’une prime de 100 € mensuels nets pour les personnels formés exerçant en service de gériatrie.

L’aide-soignant dispose de passerelles pour se former à d’autres métiers : auxiliaire de puériculture, accompagnant éducatif et social, ambulancier, infirmier. Il peut également accéder à la fonction d’assistant médical.

Contenu du bloc éditorial

Les chiffres clés en région Centre-Val de Loire

  • Plus de 20 000 aides-soignants en exercice
  • De nombreux postes à pourvoir
  • 16 instituts de formation (IFAS), répartis dans toute la région
  • Plus de 1000 places
  • 95 % de réussite à l'issue de la formation
  • 10 mois, la durée des études

 

Pour consulter la liste des 16 IFAS en région Centre-Val de Loire, cliquez ci-dessous :

 

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens utiles