Que recherchez-vous ?

Article

Une aide à l’embauche pour un assistant médical

Dernière mise à jour :
Date de publication
23/12/2019
Visuel
Crédit photo : fotolia
Accroche
Une aide financière pérenne est proposée aux médecins par l’Assurance maladie pour faciliter l’embauche d’un assistant et leur permettre de consacrer davantage de temps à la prise en charge des patients.
Corps de texte
Contenu du bloc éditorial

Quels sont les médecins concernés ?

L’aide financière concerne les médecins sur tout le territoire, et pour certaines spécialités sur les 30 % du territoire dont l’offre de soins est insuffisante.

Le médecin doit également :

  • exercer en secteur 1 ou en secteur 2 et être adhérent à l’Optam ou à l’Optam-CO ;
  • exercer en mode regroupé (au moins 2 médecins dans un même cabinet), avec une dérogation pour les médecins en zone sous-dense ;
  • s’inscrire dans une démarche d’exercice coordonné, quelle que soit sa forme (maison de santé pluriprofessionnelle, équipe de soins primaire ou spécialisée, communauté professionnelle territoriale de santé…) ou s’engager à le faire dans les 2 ans.

Le financement octroyé annuellement est dégressif mais se stabilise la 3ème année :

Tableau des 3 options de financement

Quelles conditions pour en bénéficier ?

Etre :

  • installé en libéral,
  • en groupe (cabinet d’au moins 2 médecins, MSP, équipes de soins primaires ou Communautés Professionnelles Territoriales de Santé
  • isolé lors l’embauche de l’assistant médical mais s’engageant à rejoindre un groupe dans les 2 ans

Avoir un nombre de patients suffisant (Pour un médecin Généraliste / traitant : + de 640 patients)

Pour quels engagements ?

Le médecin s’engage à assurer l’accueil et la prise en charge de nouveaux patients :

  • pour un médecin généraliste :
    • augmentation du nombre de patients suivis comme médecin traitant
    • et augmentation du nombre de patients différents vus au moins une fois au cours de l’année (« file active »)
  • pour les autres spécialistes : augmentation de la file active.

Ce n’est que la 3ème année que l’aide versée est modulée en fonction de l’atteinte des engagements prévus.

Quelle est la durée de cette aide ?

Il s’agit d’un contrat de 5 ans, renouvelable.

Qui peut devenir assistant médical ?

L’assistant médical est une nouvelle fonction accessible aussi bien à des profils soignants, comme les infirmières ou les aides-soignants, qu’à des profils non soignants, comme les secrétaires médicales.

Les détenteurs des qualifications professionnelles suivantes sont autorisés à exercer auprès d’un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé, la fonction d’assistant médical :

- Le diplôme d’Etat d’infirmier (DEI)

- Le diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS)

- Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP)

- Le certificat de qualification professionnelle (CQP) d’assistant médical.

Une formation d’adaptation à l’emploi dans le champ de l’organisation et de la gestion administrative d’un cabinet médical est requise pour les assistants médicaux non détenteurs du certificat de qualification professionnelle d’assistant médical, dans un délai de trois ans après leur prise de fonction. La formation sera adaptée au profil du futur assistant médical, plutôt soignant ou non soignant.

Pour en savoir plus concernant la formation: consulter l'arrêté du 7 novembre 2019 relatif à l’exercice de l’activité d’assistant médical.

Contenu du bloc éditorial

Pour en savoir plus : Vous êtes médecin et vous souhaitez recruter et collaborer avec un assistant médical ? Vous souhaitez devenir assistant médical ?

Contacter la CPAM de votre département, notamment concernant le fonctionnement du dispositif, les modalités de recrutement et de financement.